1603872775867.jpg

sevran

27 octobre 2020

accueil de loisirs paul eluard

Fouille en simulateurs & atelier héraldique

 
1/8

Dans cet atelier, les petits inventuriers sevranais ont pu découvrir un pan récent de leur patrimoine à travers l'héraldique, c'est à dire l'étude des armoiries

Récentes, les armoiries, vraiment ? Pourtant "héraldique" nous vient de "héraut", celui qui annonçait les chevaliers qui participaient aux tournois ! Il est vrai que l'usage des armoiries nous vient du Moyen-Âge (XIe-XIIe siècles) à une époque où l'équipement des chevaliers évolue, et en protégeant intégralement son visage ne permet plus de les identifier. On peint alors des figures distinctives sur les boucliers pour se reconnaître lors des combats. Ce sont ces boucliers (écus) qui vont donner la forme aux blasons que l'on connait encore aujourd'hui. 

Les armoiries de Sevran n'ont cependant pas été crées au Moyen-Âge mais... en1964 !

Le maire de l'époque, André Toutain, avait alors commandé des armoiries pour la ville à la Commission d'héraldique urbaine de Seine-et-Oise. C'est Robert Louis, artiste héraldique et dessinateur symboliste des services officiels qui en eut la charge. 

De 1943 à 1965, Robert Louis dessine la quasi-totalité des timbres des séries de blasons des provinces françaises et des villes de France. Il a également créé de toutes pièces un certain nombre de blasons pour les 90 départements français à partir d'éléments épars de l'histoire héraldique des provinces, mais aussi d'éléments liés à la géographie. De la même manière, il compose quelques blasons pour des communes françaises, dont Sevran !

Que raconte le nôtre ? Voilà sa description officielle d'après le site des archives de la ville : 

" L'écu est aux armes de la famille Sanguin, qui posséda les terres de Sevran aux XVe et XVIIe siècles et les fit ériger en marquisat en 1668. En chef sont les armes de la Maison d'Orléans qui lui succéda. La couronne murale, symbole que portaient les déesses grecques tutélaires des cités, est chargée en son centre d'un objectif photographique afin de rappeler l'importante industrie implantée sur le territoire de la Commune (Kodak). Enfin, la Poudrerie de Sevran est évoquée en pointe par la foudre, symbole que porte le Corps des Officiers de Service des Poudres”. Sans oublier une flore de deux rameaux de chêne évoquant l'ancienne forêt de Bondy.

Vous l'aurez compris, un blason, c'est quelque chose qui raconte une histoire... et l'Histoire !

 

Découvrez ci-dessous les blasons "personnalisés"

des petits inventuriers de Sevran !

Armoiries de la ville de Sevran

Composées par Robert Louis

le saviez-vous ?

Le blason se "lit" de gauche à droite (donc de dextre à sénestre) et de haut en bas, comme une page de texte. On part du fond de l’écu vers les couches superposées, de la plus basse vers la plus haute.

On ne parle pas de couleurs mais d'émaux, vairs et fourrures. Le bleu devient "azur", le rouge "gueule", le vert "sinople", le noir "sable"...

Le blason des Sanguin se lit ainsi

 

D'azur à la bande d'argent accompagnée en chef de trois glands d'or posés en barre, 2 et 1, et en pointe de deux pattes d'aigle du même.

atelier blason
atelier blason
atelier blason
atelier blason
atelier blason
atelier blason
atelier blason
atelier fouilles
atelier fouilles
atelier fouilles
atelier fouilles
atelier fouilles - dessin
atelier fouilles - dessin
atelier fouilles - dessin
atelier fouilles - dessin
atelier fouilles - dessin

Les Inventuriers est une activité du groupe Port Parallèle SCOP/S.A.
RCS PARIS : 492 196 209 – SIRET : 492 196 209 000 26 – Code NAF : 7022Z – TVA INTRACOM : FR28492196209
Siège social : 70, rue Amelot 75011 Paris – Tél. : 00 (33) 1 53 19 96 15